Portrait d'Allan Sutton accordant un piano
Allan Sutton

Travailler son piano quand la vue baisse




Mon ami a une relation privilégiée avec la partition musicale. Malheureusement sa vue a beaucoup baissé ces dernières années. Voyez le système qu’on lui a installé !

Toute la musique qu’il désire travailler a été téléchargée du site music-scores.com et réside sur l’ordinateur qui est dédié à cet usage. Le grand téléviseur  relié à cet ordinateur procure une image bien contrastée. Il est facile de régler le niveau de grossissement à l’aide d’une souris.

De plus, tout l’internet est à portée de clic pour regarder une interprétation inspirante sur Youtube ou écouter un enregistrement acheté sur iTunes.

4 Comments

  1. Merci pour ce commentaire. J’ai corrigé le problème.
    Nous avons découvert que le fureteur Safari (sur Mac) refuse de traiter les images dont le nom de fichier comporte des caractères accentués. C’est surprenant, sachant que Apple a été pionnier de la localisation, pour que chaque culture dans le monde ait facilement accès à ses caractères propres sur l’écran et sur son clavier.
    J’apprécie que toute personne éprouvant des difficultés dans l’affichage du site m’en fasse part comme tu l’as fait. À bientôt Marie-Soleil…

  2. L’informatique permet effectivement de nombreuses choses au niveau de la lecture d’une partition.

    Outre cette application (à laquelle je n’avais pas pensé), elle permet notamment de ne pas avoir à imprimer (ce qui coûte et, surtout, prend énormément de place).

    Mais l’un des plus gros avantages est qu’on peut relier une pédale qui aura pour effet de faire défiler la partition sans que l’on doive s’interrompre !

    J’en ai entendu parler, mais n’ai jamais vu un système installé. Celui-ci possède-t-il une telle pédale ?

  3. Vous parlez du Musicpad auquel on peut attacher des pédales pour avancer ou reculer de page. J’ai vu un jeune pianiste, en récital à Montréal, lire sa partition sur une tablette comme ça, dissimulée sur le sommier. Les exigences d’une carrière naissante ne lui avaient peut-être pas permis d’apprendre sa musique ! C’était formidable de le voir lire avec autant d’assurance, mais ça restait de la lecture !

    Mon ami utilise son installation pour étudier ses partitions, les analyser, les mémoriser. Il n’a pas besoin d’un système de tourne de page mais je suppose que ce serait possible !

Laisser un commentaire