Portrait d'Allan Sutton accordant un piano
Allan Sutton

Un piano à queue remis à neuf, restauré, reconditionné ou simplement bien entretenu ?




Ce piano Kawai GS-50  (6 pi. 9 po.) de 1984 était quasiment injouable. Le son était dur, métallique, désagréable, et les efforts pour corriger la situation par l’harmonisation se sont avérés vains.

Il fallait remplacer les marteaux. Bien que peu usés, ceux-ci n’avaient pas conservé les propriétés requises pour une belle sonorité.

Nous avons commandé des têtes de marteaux « Natural Felt » de la compagnie Abel que nous avons installés sur les manches originaux  en remplaçant les rouleaux par de nouveaux rouleaux Wessell, Nickel & Gross.

 

Nouvelles têtes de marteaux
Grâce à des guides judicieusement positionnés, les nouvelles têtes de marteaux se mettent en place très facilement et précisément.
Un bel alignement
De nouvelles têtes de marteaux bien alignées
Il faut que les têtes de marteaux soient bien droites

 

La règle sur les touches, avec rétro-éclairage
Nous voyons une règle Wessell, Nickel & Gross qui comporte un côté droit et un côté courbé, posée sur les touches blanches éclairées par l

Le travail sur ce piano comportait de nombreuses étapes supplémentaires: réparation du pédalier, élimination de la friction indésirable dans le clavier, analyse et ajustement de l’équilibre des touches, taille et réglage des étouffoirs, réglages fins de la mécanique, harmonisation, accord…etc !

Nous sommes enchantés du résultat, nos clients aussi. C’est comme un piano neuf  ! (ou c’est mieux qu’un piano neuf ?) Les outils à la fine pointe et les matériaux de la meilleure qualité nous facilitent le travail, et le travail en équipe rend le tout très dynamique.

Au suivant…

Laisser un commentaire