Portrait d'Allan Sutton accordant un piano
Allan Sutton

Un système Dampp Chaser ? – à savoir




On vous propose l’ajout d’un système de contrôle climatique Dampp Chaser pour  protéger votre piano contre les changement d’humidité si dommageables pour votre instrument ?

Voici quelques points à savoir pour prendre une décision éclairée.

Disons d’abord que les doutes quant à l’efficacité du système sont maintenant quasi inexistants. Les manufacturiers de piano ont approuvé et rares sont les techniciens qui les contrediraient. Les propriétaires de pianos ainsi équipés sont unanimes: l’accord tient beaucoup mieux. Un piano doté d’un Dampp Chaser verra sa durabilité doublée au moins.

La compagnie Dampp Chaser  offre de la formation et un mécanisme de certification afin d’aider les techniciens à bien évaluer la pertinence d’installer un tel système chez vous. La compagnie interdit formellement aux distributeurs de vendre l’appareil directement au consommateur qui voudrait en faire l’installation soi-même pour s’assurer que tous les systèmes soient bien installés et toujours avec une large perspective comprenant l’état du piano, l’environnement dans lequel il est situé, les besoins spécifiques etc.

Bien entendu, l’environnement idéal pour un instrument de musique serait l’atmosphère parfaitement contrôlé d’un musée. Si votre maison est doté d’un système de contrôle climatique semblable, vous n’avez pas besoin d’un Dampp Chaser. Dans les faits, les propriétaires gardent rarement la climatisation en marche tout l’été, par exemple.

Peu d’endroits sur terre offrent des conditions propices pour un piano de manière naturelle. Près de la mer, l’air salin trop humide cause  beaucoup de dommage. Avez-vous déjà vu un de ces pianos dans un hôtel à Cuba ? Chez nous, c’est l’alternance des saisons avec la nécessité de chauffer les maisons l’hiver qui est problématique.

Le système est absolument silencieux et, dans un piano droit, complètement invisible, si ce n’est pour un petit bloc de lumières indicatrices qui témoignent du bon fonctionnement du système et pour attirer votre attention quand il faut ajouter de l’eau. (Typiquement, chaque semaine durant l’hiver, moins souvent durant l’été)

Dans un piano à queue, le bac est un peu plus grand que la place disponible entre les montants sous le piano, et le tissus noir qui ferme proprement le dessous peut se voir si vous êtes assis assez bas.

Dans tous les cas, le système doit rester branché dans une prise électrique non-reliée à un interrupteur car l’alimentation électrique doit être assurée en tout temps. (Une exceptionnelle interruption de quelques heures, voir de quelques jours n’est pas catastrophique)

Lorsque la lumière indicatrice le signale, il faut ajouter l’eau au moyen d’un bidon (fourni) qui s’insère dans un tube judicieusement dissimulé. Un additif spécial est ajouté chaque fois à l’eau de remplissage pour éviter les moisissures et une excessive accumulation de calcaire.

Deux fois par année selon les recommandations du manufacturier (mais une fois à l’automne c’est bien suffisant), le technicien doit remplacer les buvards d’évaporation avec leur gaine de plastique. À cette occasion, il vous remettra une bouteille de l’additif requis. Si c’est fait en même temps qu’un accord, le coût de ce service est de $ 25. Périodiquement (à tous les 5 ans par exemple) le système sera démonté pour un nettoyage en profondeur à un coût supérieur.

La compagnie Dampp Chaser prétend avec raison que les coûts d’opération de ce système sont considérablement plus bas qu’avec l’utilisation des autres appareils que certains utilisent pour le même usage. Les déshumidificateurs et les climatiseurs sont très énergivores. Remplir chaque jour un humidificateur portatif est très astreignant.

Un excellent complément à ceci serait une couverture de cordes faite de laine, sur mesure, pour encore mieux procurer au piano à queue un « micro-climat » qui protégerait  le dessus de la table d’harmonie et le sommier. (Ça ne touche pas aux cordes et ça n’a aucun effet sur le son)

Un beau piano équipé d'une couverture de cordes

Une solution moins coûteuse serait de placer une jetée sur le piano entre les utilisations.

Que dites-vous de cette belle housse fabriquée sur mesure :

 

Dampp Chaser, « undercover », couverture de cordes: avec un piano maintenu dans un tel « cocon » de protection, un musicien fera moins souvent appel à son accordeur de piano. Ce n’est pas parce que nous n’aimons pas aller chez vous !

Laisser un commentaire