Catégorie : Dampp-Chaser


De l'humidité extrême en été à l'aridité extrême en hiver: voici ce que les composantes de votre piano subissent année après année.
De l’humidité extrême en été à l’aridité extrême en hiver: voici ce que votre piano subit année après année.

Pour contrer l’effet dommageable des variations d’humidité sur votre piano, votre technicien vous a proposé l’ajout d’un système de contrôle climatique Piano Life Saver, fabriqué par Dampp-Chaser.

Voici donc quelques informations qui vont vous aider à faire un choix éclairé.

Disons d’abord que les doutes quant à l’efficacité du système sont maintenant quasi inexistants. Les manufacturiers de piano le recommandent et rares sont les techniciens qui les contrediraient. Les propriétaires de pianos ainsi équipés sont unanimes : l’accord tient beaucoup mieux. Et la durée de vie de leur piano sera prolongée considérablement.

Contrôler le climat d’un piano n’est pas facile.

Bien entendu, l’environnement idéal pour un instrument de musique serait l’atmosphère parfaitement contrôlé d’un musée. Si votre maison est doté d’un système de contrôle climatique semblable, vous n’avez peut-être pas besoin d’un Dampp Chaser. Mais dans les faits, les propriétaires gardent rarement la climatisation en marchPiano cubaine tout l’été, par exemple.

Peu d’endroits sur terre offrent des conditions naturellement propices pour un piano. Près de la mer, l’air salin trop humide cause beaucoup de dommage sur les pianos. Avez-vous certains de ces instruments dans les hôtels à Cuba?  À l’opposé, chez nous, c’est l’alternance des saisons avec la nécessité de chauffer les maisons l’hiver qui est problématique.

Votre piano le mérite bien.

La compagnie Dampp Chaser affirme avec raison que les coûts d’opération de ce système sont considérablement plus bas qu’avec l’utilisation d’autres types d’appareils. En effet, les déshumidificateurs et les climatiseurs sont très énergivores. De plus, remplir chaque jour un humidificateur portatif ou vider un déshumidificateur est très astreignant.

Le système est absolument silencieux et, très peu visible, si ce n’est pour un petit bloc de lumières indicatrices qui témoignent du bon fonctionnement du système et attirent votre attention quand il faut ajouter de l’eau.

Dans tous les cas, le système doit rester branché dans une prise électrique non-reliée à un interrupteur car l’alimentation électrique doit être assurée en tout temps. (Cependant, une interruption exceptionnelle de quelques heures, voire de quelques jours n’est pas catastrophique).

Lorsque la lumière indicatrice le signale, il faut verser l’eau dans un tube judicieusement dissimulé. Un additif spécial est ajouté chaque fois à l’eau de remplissage pour éviter les moisissures et une excessive accumulation de calcaire.

Offrez-vous la tranquillité d’esprit.

Seul un technicien ayant reçu la formation et la certification par Dampp Chaser devrait installer un tel système chez vous. Pour s’assurer que ce processus soit toujours effectué adéquatement, l’appareil ne peut être vendu directement au consommateur qui voudrait en faire l’installation soi-même.

En suivant les recommandations du manufacturier, lors de l’accord, votre technicien vérifiera le bon fonctionnement du système et remplacera les buvards d’évaporation. Vous pourrez acheter une bouteille de l’additif requis s’il en manque. Chaque année, le système sera démonté pour un nettoyage en profondeur dans le but d’optimiser son fonctionnement.